Pour garder une température supérieure à zéro pendant l’hiver, vous pouvez installer un chauffage naturel.

Nos anciens déposaient une bassine d’eau chaude tous les matins dans leurs serres pour apporter un peu de chaleur. Une astuce de grand-mère qui a fait ses preuves.

Nous vous proposons une méthode plus simple :

Le Compostage : de la chaleur à récupérer et à valoriser

Le principe du compostage est assez simple : il s’agit de donner certains de nos déchets organiques à des petites bêtes et des micro-organismes, afin qu’ils les transforment en nourriture pour les plantes.

Lors de cette dégradation des déchets organiques, des réactions chimiques produisent de la chaleur.

Cette solution permet de faire monter la température au sein de vos serres.

Vous pouvez chaque année soit :

  • Préparer des « carrés radiateurs » à mélanger directement dans le sol sur une profondeur de 60 à 80 cm et une partie extérieure de 50 cm environ sur une largeur de 1 m. En mélangeant des Broyats de bois (BRF)/ du fumier/ votre tonte de propreté, des feuilles…. Valable pour une serre de 10/12 m3
  • Faire des « bacs » type brasero

La chaleur ainsi dégagée par la décomposition des végétaux va pouvoir vous permettre de réaliser vos semis (Tomate, basilic, piment…) et également de maintenir au chaud vos plantes craignant le gel (Olivier en pot, citronnier, oranger, géraniums…).

Ce que cela implique :

Cette méthode étant si efficace, qu’il va falloir aller visiter vos serres toutes les 1 à 2 semaines afin de ventiler et d’arroser vos végétaux au sein de la serre.

Vous pouvez également, vous simplifier la vie à ce propos :

  • Profiter de la pluie grâce à un système de gestion des eaux,
  • Créer un jeu d’aération grâce au décollement de 5/10 cm des toits de la serre.

Une bonne aération des serres empêche ou limite le développement des maladies et des champignons dus à une atmosphère trop confinée.